• #News Nouveau tatouage pour Prince

    Prince s'est fait tatoué sur l'épaule gauche Horus, le dieu de l'azur et des espaces célestes. Il s'était déjà fait tatoué Anubis sur l'épaule droite


    votre commentaire
  • #News Interview de Tito Jackson dans Jet Magazine

    Le légendaire guitariste et interprète Tito Jackson a un long CV en tant que membre fondateur de l'emblématique groupe Jackson 5. Alors que le Rock & Roll Hall of Famer n'est pas étranger à la scène, il va pour la première fois sortir son premier album solo, "Tito Time." L'album doit paraître plus tard cette année. Le premier single, "Get it Baby" sera publié par Spectra Music Group, le 3 Juin et propose le rappeur légendaire Big Daddy Kane. JET a parlé avec Tito Jackson pour discuter de son prochain album.

    JET: Au fil des ans, il y avait des indices que vous travailliez sur un premier album solo et nous n'avons jamais rien entendu. Qu'est-il arrivé?

    Tito Jackson: J'ai essayé de trouver une maison pour l'album que j'ai fais chez Spectra. En fait, j'ai enregistré un album à Motown et au moment où je l'enregistrais mon père nous a fait quitté le label donc je ne l'ai jamais fini. Je travaille sur cet album depuis un certain temps. Je suis devenu plus intéressé à être un père. J'ai eu aussi beaucoup de tragédies au fil des ans. Chaque fois qu'il y a eu une tragédie, ca peut vous coûter un peu. Vous devez juste continuer et faire tout ce que vous aimez en l'honneur des gens qui vous ont quitté.

    JET: Que pouvez-vous nous dire à propos de Tito Time?

    Tito Jackson: Je l'ai appelé Tito Time parce que j'ai pris mon temps. Je suis probablement le dernier Jackson dans le monde à n'avoir jamais enregistrer quoi que ce soit (rires). Tous mes frères et sœurs ont sorti leurs projets en solo c'est donc mon tour. Par cela, je veux dire que j'ai construit le studio Poppa T. Mon frère Michael est décédé quand j'étais au milieu de la construction, et j'ai arreté d'enregistré pendant trois ans après sa mort. Je n'avais pas la force. Je suis revenu finalement là-bas et recommencé à enregistrer. Je voulais vraiment trouver des chansons que tout le monde profiter indépendamment de leur race, de sorte que l'album ai beaucoup de genres différents. Je crois que si vous faites de la bonne musique, alors les gens vont en profiter.

    JET: Parlez nous de votre single "Get it baby", comment avez-vous connu Big Daddy Kane ?

    Tito Jackson: La liaison avec Big Daddy Kane a été faite en fait par mon équipe de production. L'un des producteurs le connaissaient. Nous avons écrit "Get it Baby" dans mon studio, et c'est juste une de ces chansons où il n'y avait vraiment pas beaucoup de travaux scientifiques à faire sur elle. C'est une de ces chansons qui a un Rock & Roll mais aussi un peu de tout en elle comme du funk et de la soul.

    JET: Quelles sont vos avis sur l'industrie de la musique, surtout maintenant par rapport à quand vous avez commencé dans le business ?

    Tito Jackson: C'est difficile de dire. Il y a certainement une grande différence et c'est tout à cause de l'Internet. Je crois que c'est l'un des meilleurs moyen pour des musiciens ou des artistes qui tentent de se faire entendre. C'est si facile de joindre les gens ces jours-ci. On n'avait pas ces choses à l'époque. Pour enregistrer une chanson dans les années 60, il fallait avoir de l'argent. Juste pour faire une seule chanson à l'époque c'était à peu près environ 13.000 $. Aujourd'hui, si vous avez un ordinateur, alors vous avez tout le temps de studio et les musiciens que vous avez besoin juste là à portée de main. L'inconvénient est tout le monde peut obtenir votre musique gratuitement. L'avantage est que ce sont les gens qui viennent à vos spectacles.

    JET: Que diriez-vous aux détracteurs qui ne croyaient pas que vous sortiriez un album?

    Tito Jackson: Les gens m'ont toujours sous-estimé, et je le savais mais j'ai jamais dit quoi que ce soit. Les gens ont fait toutes sortes de plaisanteries, et j'ai jamais dit un mot. Je veux juste que cela apparaisse dans ma musique. J'ai mis beaucoup de temps, d'amour, de cœur et d'âme dans cet album, c'est Tito Time maintenant.

    Source : jetmag.com / Traduction : The Jackson News


    votre commentaire
  •  


    votre commentaire
  • #News Janet va produire un film sur Queenie

    Janet Jackson va produire un film sur la vie de Queenie, le seul gangster féminin dans l'ère de la Prohibition à New York, qui sera mis dans le contexte de la légendaire Cotton Club. Kenny Leon, connu pour A Raisin In The Sun, sera le réalisateur de ce film. La truande, de son vrai nom Stéphanie St-Clair, n'a pas seulement dirigé plusieurs entreprises criminelles de Harlem dans les années 1920, mais était aussi une ardente défenseuse de la communauté noire, appelant à se révolter contre la brutalité policière et la discrimination dans les colonnes qu'elle a écrit pour les journaux locaux à s'impliquer dans "la banque de la politique" (une façon illégale de banque d'investissement, à un moment où de nombreuses banques n'acceptaient pas les clients noirs). Elle a passé dix ans en prison après avoir été accusé d'avoir tiré sur son mari (bien que les comptes varient sur si elle a effectivement fait). Elle est morte paisiblement (et riche) à l'âge de 82 ans, en 1960.

    Source : Jackson-Source / Traduction : The Jackson News


    1 commentaire
  • #News Nouveau site pour les JACKSONS

     

    thejacksons.live voici désormais l'adresse du nouveau site internet du groupe The Jacksons avec vidéos et gallerie photos. Désormais, The Jacksons possède également un compte Instagram et une page Soundcloud.

    De son coté, Jermaine était le 15 avril dernier à Shanghai (Chine) où il a signé un accord avec Hollywood Cultural Industry Development (Shanghai) Ltd pour la construction d'un studio qui sera constitué d'un parc à thème et d'une école d'art en l'honneur de son frère Michael Jackson. La ville de Shanghai qui devrait accueillir prochainement un concert de The Jacksons.

    Sources: China.org.cn / thejacksons.live / jermainelajaunejackson.com


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires